Qui épouser : 6 points incontournables

Le mariage, terreur des uns, espoirs des autres. Cet accord contracté entre deux partis n’aura eu de cesse de déchaîner les passions, de l’antiquité jusqu’au monde contemporain, en passant par l’époque médiévale et la belle Renaissance où la robe de la future épouse n’avait rien à envier aux visages éburnés des deux époux.

Dans notre société encore fortement teintée de l’héritage patriarcal légué par notre histoire, les petites garçons sont encore poussés à être de vaillants petits chevaliers prêts à conquérir le cœur de leur princesse et les dites princesses n’ont de cesse d’espérer la venue d’un homme qui sera le meilleur parti possible dans ce contrat qu’est le mariage.

Au final, que l’on adhère ou non à la vision romanesque et archaïque du mariage, les évolutions sociales ont acculé chaque personne à la liberté d’être torturée par les choix. S’il fut jadis de coutume d’arranger les mariages pour des raisons politiques, financières ou morales (Cf. mettre une gente dame enceinte et assumer derrière), nous voilà, nous, nouvelle génération, Millenials, libres de choisir le prétendant de notre choix, peu importe notre orientation sexuelle, ethnique, j’en passe et des meilleurs. Malheureusement, cette multitude d’options (enfin pas pour vous chers lecteurs parce que vous êtes moches 😉 ) a laissé notre génération face à l’horreur de l’excédent de choix et à l’interrogation des critères sur lesquels fondés le dit choix.

Mais aujourd’hui, grâce à votre humble serviteur, vous allez être guidé sur le chemin permettant de savoir QUI épouser. Et oui, vous ne rêvez pas, je vais vous dire avec qui vous devriez dès aujourd’hui vous marier (je sens déjà les hurlements d’indignation après lecture de la suite). Cette personne, c’est vous-même. Allez maintenant cassez-vous de mon blog c’est fini, on dégage, tout est révélé, barrez-vous sinon je spoile star wars 8. Non, j’rigole bien sûr, je vais tout de même un peu détailler l’idée et vous montrer pourquoi les fioritures du mariage constitue d’excellent accord avec soi-même.

 

1- Un mariage arrangé :

Savez-vous pourquoi nos aïeux se posaient moins de questions ? Pour une raison simple : ils n’avaient pas le choix, il fallait se marier jeune et faire des enfants, point barre. On ne se souciait pas de vos sentiments, de la dynamique qu’aurait votre couple ni de votre épanouissement au sein de celui-ci, et le divorce n’existait pas. Cette donnée est fondamentale : si vous savez que toute votre vie vous porterez le même sac à dos, vous aurez tendance à en prendre plus soin que si vous savez que vous pouvez en changer dès qu’il est un peu abîmé ou qu’il ne vous convient plus (et oui, je viens de comparer un partenaire de couple avec un sac à dos :D). Cela peut paraître curieux, mais l’unicité et la rareté d’une chose nous fait percevoir sa valeur de manière plus positive.

Et bien le mariage le plus arrangé de votre vie, c’est avec vous-même. En effet, au cas où vous ne l’auriez pas réalisé, de votre premier jour jusqu’au dernier, il n’y a qu’une seule et unique personne avec qui vous serez constamment, c’est vous-même. Voilà donc une excellente raison de vous appréciez et d’envisager le mariage avec votre moi (je ne parle pas du Moi de Freud hein, mais bien du grand moi qui est vous, enfin vous voyez quoi :D).

2-Vos vœux de mariage :

Les vœux, ces jolies phrases pleines de sincérité et de bonne volonté qui indiquent les actions et intentions que l’on compte tenir tout au cours de notre mariage, et bien vous devriez en faire avec vous-même avant de vous mariez. Mais quels sont ces vœux ? Et bien il s’agit de vos valeurs personnelles : les choses qui sont capitales pour vous, qu’il est important de respecter, qui vous feront vous sentir mal si vous les enfreignez et inversement si vous les respectez. Ce sont vos mantras d’existence. Au risque de sombrer dans le stéréotype, il peut s’agir d’être sincère, d’être bon, de toujours donner le meilleur de soi, de ne pas mentir, de faire passer la famille avant tout. Bref, ce sont VOS vœux, les règles (que vous pouvez réviser de temps en temps bien sûr) que vous devrez respectez dans le temps de mariage avec vous-même. D’une certaine manière, c’est en choisissant bien ces principes et en les respectant que vous saurez qui vous êtes et que vous éviterez de vous perdre dans les vicissitudes que la vie placera sur votre chemin.

 

3- Pour le meilleur et pour le pire :

Et oui, il arrivera que vous éprouviez de la fierté, de la joie, du plaisir, de la plénitude, mais également de la colère, de la honte, du remord. Dans les bons comme les mauvais moments avec vous-même, sachez raison garde (petite inversion stylistique, aller ça c’est fait).

Après une épreuve couronnée de succès, soyez quelqu’un dont vous êtes fier : restez humble, ayez le triomphe modeste, sachez manifester votre gratitude vis-à-vis des circonstances et des personnes qui ont concouru à votre succès, y compris vous-même. Savoir s’accorder son mérite n’est pas de l’orgueil, mais au contraire, une preuve de caractère, tant qu’elle est maîtrisée.

Dans les mauvais moments, sachez relativiser, gardez à l’esprit qu’il y aura des jours meilleurs, ne blâmez pas les autres ou les circonstances et essayez de tirer une leçon de cela. Rappelez-vous que l’échec n’est pas un obstacle au succès : il en est une des étapes, et gardez également à l’esprit que soit on gagne, soit on apprend quelque chose, donc dans les deux cas nous sommes gagnants.
Sachez ne pas être trop imbus de vous-mêmes, mais ne vous détestez pas non plus. Ce qui nous amène au point suivant.

 

4- Jurez-vous de vous aimer jusqu’au dernier jour :

Comme je l’ai dit, vous n’avez heureusement ou malheureusement pas le choix de vous séparez de vous-même (si ça se produit, vous êtes dans la merde….). Alors apprenez à vous aimer. Si vous ne voyez pas de raison particulière de vous aimer, en voilà une qui suffit largement : vous êtes unique. Il n’y aura jamais une personne qui aura les même : corps, expériences, pensées que vous. Vous ne trouverez jamais quelqu’un capable de vous comprendre complètement car vous serez la seule à être comme vous êtes et à avoir vécu ce que vous avez vécu. L’unique personne capable de vous comprendre est vous-même.

Mais plus important encore, rappelez-vous que lorsque l’on ne s’aime pas soi-même, il est encore plus difficile d’aimer quelqu’un d’autre, voire impossible. Un proverbe africain dit : Méfie-toi de l’homme nu qui t’offre un T-shirt. Je pense que vous saisissez l’idée. Apprendre à s’aimer, c’est garantir que lorsque l’on passe du temps avec les autres, on ne le fait pas parce qu’on n’aime pas le temps passer avec soi, on le fait bel et bien pour la présence de ces personnes que l’on apprécie.

 

5- Construisez votre histoire avec vous-même :

Ne considérez pas que vous êtes arrivé à un moment de votre vie où vous avez fini d’apprendre ou de progresser. Surprenez-vous, renouvelez-vous, tachez de toujours être une personne meilleure qu’hier, ainsi, vous vous plairez toujours plus, et plus votre histoire avancera, plus elle sera belle.

Comme dans un couple, sachez vous ouvrir à vous-même, communiquer avec votre moi intérieur lorsque quelque chose ne va pas. C’est en mettant le doigt sur le problème et en l’identifiant que vous le réglerez et que votre couple aura une pérennité.

Ne vous mentez pas. On prétend que l’on peut mentir aux autres mais pas à soi-même, c’est une des plus grosses idioties que l’on puisse trouver dans les phrases bateau. La plupart des gens se mentent à eux-mêmes, et à la base pour de bonnes raisons : on n’est jamais le méchant de son histoire, on ne fait jamais d’actions complètement mauvaises car on parvient toujours à justifier nos actes, si mauvais soient-ils. C’est un réflexe naturel, et par moment, doute salutaire. Je ne pense pas que les prophètes eux-mêmes aient foulé cette terre sans commettre une seule mauvaise action. Mais quand cela se répète, et qu’on le permet en se mentant à soi-même, alors il est temps d’avoir un dialogue avec notre moi, afin d’identifier ce qui ne va pas et de corriger le tir.

Enfin, lorsque vous sentez le trouble naître en vous : que ce soit de la jalousie, de la peur, de l’inquiétude etc, cherchez à identifier l’origine de ces maux. Si une personne ou une situation provoque cela, c’est sans doute que votre moi s’est caché des choses, mais ces choses resurgissent et vous les projetez, d’où votre trouble. Donc identifiez-les, et essayez, NON, réglez la source de ce problème.

Rappelez-vous également qu’une fois tombé amoureux de vous-même, vous verrez ce qu’il y a de bon en vous. Tirez-en le meilleur parti, exploitez ces belles choses que mère nature vous a données (bon ça fait un peu proxénétisme là, mais je parle d’atouts métaphysiques hein :D) : si vous êtes quelqu’un de naturellement altruiste, aidez-les autres. Si vous aimez expliquer des choses, n’hésitez pas à former les autres sur les domaines qui vous passionnent. Si vous êtes quelqu’un d’entreprenant : entraînez les gens motivés dans votre sillage sur un grand projet !

 

6- Fondez une famille :

La quintessence même de l’amour entre deux êtres est la création d’un nouvel être qui représentera le meilleur de chacun d’eux, et le sublimera (bon ça c’est la version cool hein, si le gosse est trisomique 21 je vous raconte pas :/ no offense). Il en va de même pour vous et votre Moi. De l’amour que vous vous portez et du bien que vous vous voulez à vous-même (ça fait beaucoup de « vous » d’un coup) peuvent naître de beaux bambins. Ces enfants sont les cadeaux que vous ferez au monde, quand vous prendrez soin de votre famille, de vos amis, quand vous aiderez une personne dans le besoin, lorsque vous essaierez de rendre ce monde meilleur car vous êtes bien dans votre histoire d’amour et vous vous voulez que ce monde en profite également.

 

 

Je vais conclure cet article qui pue le développement personnel : sachez que s’aimer est une chose difficile car on ne choisit pas sa nature ni ses circonstances (du moins au départ), mais on peut choisir comment on y réagit. On peut choisir son état d’esprit, et vous aimez est le plus grand service que vous puissiez vous rendre (ça, et gagner au loto aussi). L’amour triomphe de tout, de la maladie, de la pauvreté, des épreuves. Peu importe ce que vous rencontrerez dans votre vie, si vous vous faites confiance, comme toute personne aimante, vous triompherez de tout, peu importe le temps que cela vous prendra, et peu importe les obstacles qui joncheront votre route. Je vous souhaite de tomber amoureux de vous-même et de vous marier avec cette super personne qui sera toujours à vos côtés. Et vu que c’est la période, je vous souhaite de belles fêtes de Noël, auprès de vos proches et des gens qui comptent pour vous !

 

A bientôt,

 

H

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s