Gentillesse, qu’es-tu?

Hello chères adorées lectrices et chers adorés lecteurs!

Un court article pour parler de la gentillesse. Pour être honnête, cet article est un peu freestyle car je n’ai pas le coeur à partir dans de grandes lectures sur le fond intéressé ou platonique de la gentillesse et sa définition philosophique!

roseicollis1-e1418229629655

L’intérêt derrière la gentillesse :

Les preuves de gentillesse (rendre un service, ramener un petit cadeau, souhaiter un anniversaire, ce que vous voulez) sont souvent connotées d’une notion de réciprocité : on m’a donné cela, je dois rendre quelque chose de valeur équivalente, voire supérieure. De mon point de vue, la véritable gentillesse (au sens gentillesse totalement désintéressée) n’existe pas. Même dans le cas d’une absence d’attente après un acte de gentillesse, il s’avère souvent que cela procure à la personne ayant réalisé l’action une forme de satisfaction. Donc techniquement l’acte est intéressé, puisque procurant du plaisir à son auteur.
Mais ne capilons tractons pas trop! Nous allons admettre que lorsque l’on attend rien en retour et que le but est juste de faire plaisir, il s’agit de gentillesse désintéressée (GD)! Nous avons posé la définition de ce que l’on appellera la GD pour la suite de l’article.

 

Déception post-gentillesse :

Il se peut, si vous offrez constamment un cadeau pour son anniversaire à votre frère, qu’il ne vous rende pas la pareille, que cela vous frustre. Ou bien, il se peut que vous ayez un petit copain ou une petite copine exemplaire dans votre gentillesse tout au long de la relation, et que cela s’arrête, vous jetant dans l’abysse de l’incompréhension et de la tristesse.

Ce sentiment d’injustice n’est pas rare. Néanmoins, il a une origine qu’il est relativement facile de déceler : l’attente. Et oui! La plupart des gens ressentant ce type de frustration en arrivent là car à chaque acte de gentillesse est associée une sorte d’attente de réciprocité, d’un retour. Mais si cela ne vient jamais, alors la colère, le ressentiment et la frustration pointent le bout de leur nez.

La simple solution :

Le conseil qui suit va paraître étrange, mais je pense qu’en le suivant, vous atteindrez une forme de gentillesse plus désintéressée encore. Tout simplement, il est possible d’empêcher l’apparition de cette frustration en n’ayant justement pas d’attente : lorsque vous vous comportez de manière gentille, demandez-vous si vous espérez quelque chose en retour, si cet acte est la clé d’une porte donnant sur une modification/une amélioration du lien vous liant à l’autre personne? Est-ce que vous attendez un service, un cadeau en retour? Si la réponse est oui, c’est que vous n’avez pas réussi à chasser l’idée d’attente de réciprocité. Mais lorsque vous y êtes préparé, et que vous n’attendez absolument rien, c’est alors que, même si votre lien se rompt ou que jamais vous n’avez de retour sur « investissement », vous ne ressentirez une frustration que légère comparée à ce qu’elle eu pu être.

C’était le petit article kikoo du jour ! J’espère qu’il n’était pas perché!!!!! Bonne chance à tous pour le mettre en application, soyez bons mais pas pigeons et gentils mais pas abrutis!

 

H

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s