De la procrastination des ENTP

Pour ceux qui ne seraient pas familiés avec le terme ENTP, il désigne l’un des 16 groupes du classement MBTI (voir article MBTI, ouvre-moi ton coeur! ).

Pour résumer, les ENTP sont un groupe d’individus ayant une compréhension intuitive du monde et étant très enclin à la partager. De plus, leur mode de prise de décision est avant tout fondé sur des choix rationnels. D’une nature enthousiaste et s’intéressant à un nombre très variés de sujets, les ENTP sont donc souvent très curieux. Ils se projettent essentiellement dans les possibilités et le potentiel qu’offre le monde.

procrastination

Parmi les stéréotypes du cinéma appartenant à ce groupe, on trouvera Iron man, Dr House, Jack Sparrow, Barney Stinson.

Un enthousiasme pour tout commencer, sans finir….

Comme nous l’avons vu, les ENTP sont des personnes qui sont motivées par de nombreux sujets, mais également par les personnes qui peuplent ce monde. En effet, un des traits importants de l’ENTP est sa volonté de compréhension de l’univers qui l’entoure, la compréhension de ses semblables en faisant bien entendu partie.

Une des raisons de cette motivation et cette curiosité pour la compréhension des choses est le fait que les ENTP cherchent constamment à améliorer les choses : leurs relations, leurs possessions (jardin et autres) et bien entendu eux-mêmes.  Ce désir d’amélioration constante passe par une projection dans le  possible des choses, donc non pas ce qui est, mais ce qui pourrait-être. (Soit dit en passant, les ENTP cultivent un goût relativement prononcé pour l’abstraction).

Or, l’inconvénient de ce type de personnalités est qu’à l’instar d’un enfant dans un magasin de jouets qui se jetterait sur chaque nouveau jouet que croise son regard, mais sans jouer plus de 5 minutes avec, l’ENTP a tendance parfois à e laisser aspiré par son enthousiasme ! Ainsi,il jongle avec les idées et passe de l’une à l’autre, mais sans aller jusqu’au bout des choses. Ce n’est pas par mépris ou désintérêt, mais bien parce qu’une fois que l’idée de base est intégrée, il est plus intéressant d’essayer d’en intégrer une autre plutôt que d’approfondir ad vitam eternam le première.

Procrastination niveau 1 :

De ce qui vient d’être dit d’écoule une conséquence assez logique : les ENTP ont tendance à donner la priorité à ce qui les motive, en laissant traîner les choses qui les motivent moins, qui à s’y prendre au dernier moment. Ainsi, il ne sera pas rare de voir un ENTP délaisser une tache importante pour une autre, d’apparence plus mineure, mais qui le motivera davantage.

Procrastination niveau 2 :

Les ENTP embrassent la stratégie de perception (le P de ENTP). Cela signifie qu’ils veulent, avant de prendre une décision, faire un choix etc avoir un maximum d’informations avant de se décider. Or, quel meilleur moment que le dernier moment pour avoir le plus d’informations à disposition??? Mais cet aspect, lié à leur volonté d’amélioration, crée une situation très particulière dans l’exécution des taches qu’un ENTP doit mener à bien. (à partir de là nous rentrons dans une interprétation assez personnelle, je vous laisse juge). En effet pour l’ENTP, rien n’est jamais fini (pour les choses sont importantes à ses yeux) : si cette chose est importante, alors elle doit-être au mieux de son amélioration. Or, l’amélioration éternelle demande un temps éternel. C’est ici imagé, mais prenons l’exemple du ménage et de la mise en ordre de la maison : vous pourrez toujours récurer plus proprement votre sol, il sera toujours possible de repasser et plier les habits d’une meilleur manière, et on trouvera toujours un moyen d’optimiser le rangement de sa bibliothèque etc etc. Donc au final, vu que cela n’est jamais achevée  la stratégie, souvent inconsciente, de l’ENTP est de réaliser la tache au dernier moment : cet ainsi l’échéance qui fixera elle-même la limite d’amélioration de la tache en cours.

L’opposition Perception P et Jugement J :

Les individus ayant une stratégie fondée sur le Jugement, donc l’organisation, auront davantage tendance à planifier correctement dans le temps l’exécution d’une tache, que ce soit l’organisation de vacances, le rangement d’une pièce, la réalisation d’un dossier…Cette attitude est beaucoup plus difficile à adopter pour l’ENTP qui lui verra donc toujours un moyen de prolonger la tache. Ainsi, sa stratégie est de la débuter à un moment où l’échéance viendra d’elle-même mettre fin à l’exécution.

Ainsi, il en ressortira par moment une exécution des taches très nuancée : parfois médiocre lorsque l’ENTP a mal estimé cette échéance, parfois de bonne qualité lorsque justement, le temps a suffit.

Pour conclure, garde à l’esprit que de nombreux ENTP (Léonard de Vinci, Richard Feynman, Voltaire) ont accompli de grande choses dans l’histoire humain et continuent de le faire. Il faut prendre conscience de ce travers, et forcer l’autodiscipline tout en effaçant les mauvais réflexes.

 

Si vous êtes un ENTP, je vous encourage à donner votre avis sur la question des raisons de votre procrastination, et si vous ne procrastinez pas, et  bien grand bien vous en face 😉

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s